top of page

MIL G0UL : 20ème édition

J'eu du r'art, mei je point choumeu. Je transmi à des goss et à des parents etou. I sont junes. I n'cueuness rin de dans le temps. Bref, vla le resumeu de Mil Goul :je seu bin benaise de Mil Goul 2022. La sereei à l'accueil berton le 28 de Septemb, ça teu vraill bin. Y aveu du mond', des nouviao et qui caosin bin le gallo. Ce mond'la disent qu'i sont bin contents d'ete lib 'de coaseu coum' i veulent sans que l'zoat se moquent de ieu. On les sent presque revolteu d'avei eteu humilieu et d'avei eu des coups de reg su les daill. Ça r'vient tout l'temps ça. À bétot. Marcelline.     
Meiseu j'vais vous coaseu de la journée à Maor. Je trouveu ça bin organiseu. On a peuill coaseu entr'nou, se rend compte qu'on teu pas tout seul et que ça valeu le coup de continueu, meill coument fair'pour s'en t'eildeeu. . Faoreu trouveu une minnieeure de se fédéreu. À la perchain '.

Marcelline Geffroy

.....................................................................................................................................................................................................................................................................

 

Je étë maï, pourr el festiva "Mil goull", à la médiathèque de R'NA eunn p'titt qemunn pas lein de R'DON. Un méqerdi à twai hour la vépraÿ, j'me diseu va point avair de mondd à eunn hour de minmm, juss yun ou deuz copin pourr v'ni m'dir biawjou.

Ben j'së resteu tout bobia de vair prés de dix bounn jens arriveu. Du mondd qi coninsint vra ben l'galo é d'awt pas eunn miett é minmm un consayou municipa o sez deuz p'titt fi. Et ça étë vra haitant de d'viseu cant iaw toutt la vépraÿ.

Pourr lez férr rigolë un p'tit kaÏ, je contë eunn p'titt mentri, é i tint tërtou vra benezz de lou vépraÿ. Si ben q'on a r'prin rendez- vous pourr se r'vair le 26 d'octobb a R'NA pour continuë a d'viseu du galo. Du coup  d'awt médiathèques m'ont d'mandeu de v'ni cez yell etout. J'së pas si j'pourrë sieutt...

Jean-Luc Laquittant

.....................................................................................................................................................................................................................................................................

RANDO à l’Ile aux Pies dimanche 25 Septembre 2022

Le festival « Mil Goul » organisé par l’association Bertègn Galèzz se déplaçait ce dimanche sur le site de L’Ile aux Pies à Bains-sur-Oust. Les participants étaient invités à randonner dans les bois aux abords du site très fréquenté en écoutant des histoires plus vraies que nature, des chansons et de la musique.

Denis Judais, conteur bien connu, nous a instruit quant à l’origine de l’appellation « Ile aux Pies ». Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne s’agirait nullement de l’oiseau, mais plutôt d’une donnée en lien avec les mathématiques…..Cherchez un peu…. Ancien chasseur et ancien pêcheur, paraît-il, il en a vécu des vertes et des pas mûres en prenant beaucoup de risques pour vivre ses aventures. Evidemment, chacun se laisse emporter par le récit, et finit par y croire….. plus ou moins….

Thérèse Prévert, accompagnée de sa guitare a chanté des textes de Glenmor, Anne Sylvestre, ou encore un chant de marin…..

Au son de son violon, Chantal Arnould a fait danser les marcheurs sur un rond de St Vincent, ou encore stopper un autre groupe de marcheurs croisés sur le sentier pour écouter une balade irlandaise.

Au retour de la chapelle St Meen, le groupe a conclu cette balade contée et chantée en prenant le verre de l’amitié au soleil à la Paillote de l’Ile aux pies. Gérard Prévert

.....................................................................................................................................................................................................................................................................

A la livrerie de Baolon, le 28 de setembr gn’a z û une qhinzéne de garçâille o leu monde à vni oui du galo pour Mile Goule. Je lizime des livr en galo, je contime des istouéres q’i conéssaent deja en françaez, je chantime, je drujime o les noms des bétes en galo. Faot crere q’i taent benaize peq’i nen voulaent core tant e tant ! Je restime core a balocer aprés les liries. L’agerouée des souetons du 1er d’otobr taet net haitante, gn’avaet du monde de toute sorte, ça fut ben menë e qe j’pume debagouler come faot. Nânon Pelhate

Ben le bonjou à vous tertou,

Cet anneÏ pour le festival « Milgoul » on fut animeu la pourmenée en cherette du coteu de St Ju,avec not coterie « Fechoë »(François) et son choua « Rombot ».Y’en ben se fut une belle jounëy,avec P’tit Cottin ben sur et pi tout le bon mond q’iaïveux ,j’aveu ben sur emmeneu la bouèze et P’tit Cottin hucheux à tu-tête .Ça te le 18 de septembr ,en piëne caniq’ul , 36° q’en q’on parti,j’dis à P’tit Cottin,espèrons q’e tu ya ben boucheneu les litres de  cid pas, q’ avec les rotes là,par où you q’on passit ,ça secoueu les tricots. On éteux une d’main-douzène de chérette avec pien de mond en d’dans. On  traverssi la frontièr de par le tunel de « Coëdel » là n’aveu da neïge artificièlle su la rote,même que dans la neïge là  ,un choa q’i perdi son sabiao , on fut obligeu de rarèteu pour le saq’eu.

 Bètot on arrivi à R’nac ,sateux déjà moins chao q’a St Ju, 31°et pu on s’enfonceux dans je bouèz, pu ça rafraichissëu, dont là on fut benèze d’être au frais et de casseu la croute et berre une bolëy..On n’éteu arriveu à la fontaïne de « Biveau » q’e daprëy Gérad Prévert q’i nous prècheu q’a la saint  « Micheu »,lève se transforme en vin bian ,ben vè mais s’ateux pas l’bon jous pour nous  zaotres,heureusement q’Aurore n’aveux fabiq’e  y’elle un bon gatè,q’on mangi en bèsant le « Berliguon à P’tit Cottin,il léteux bon ! bon diou, ne dit on point q’à la Saint Augustin degustez le vin au P’tit Cottin . Après avaïy prècheu et chanteu q’éqes chansons, on ratlint les chaos et en route à r’vin par la « Chapelle de Gavrain,où q’e on rentrit dans la chapel là pour visiteu et faire un houmaije au cotrit « Jacques Larcher » q’i fut au cöteu de Fechoë Chauvel sont grand copagnon de ballade à chao ! ça teu émouvant pour sur q’e n’aveu q’e dmonde q’il connassaïy  ben……..on rentrit par les rotes de la commune de R’nac,ouaôô,sue là,ouàôô,ça secoueu,ça secoueu à r’veni,la saocisse du midi passit par d’sus le pàteu et le cid se mélangi mal on fut obligeu de rarèteu pou q’e les coèfes firent leurs aisent dans la fougeure,et nous on baisi le restant de cid,et la d’essus la journëy se termina chez la seurette à Fechoë,q’i nous chaofa un goutë et des licherïes ,tout ça au son de la bouèze et des chantoux de Saint Ju  .A l’anneï perchène et béq’o à tout le bon monde là !

Calixe

Omaije à Jacq Larcher - Radio Laser 

Mardi 20 septembre 2022 : écouter

1657027167335.jpg
bottom of page